Notre histoire commence dans une forêt dense d’arbres hauts et sombres, dont les branches recourbées, caressées par la lumière de la lune, dessinent des ombres imbriquées sur le sol. Mais loin, très loin d’ici, une lumière. Il y a un château et, au sommet, une fenêtre. A l'intèrieur, une jeune fille avec les cheveux blonds dort et rêve. Elle rêve de griffes et de poils hérissés, mais aussi de princes splendides et de lieux enchantés. Existent-ils des rêves plus vrais que la réalité ? Des rêves vraisemblables comme un miroir? Quoi? Je le vois! Il semble qu’il est dedans, mais il n’y est pas. Où est-t-il? Qui est dans le miroir?  

Elle est Belle, si belle que tous l’appellent seulement Belle. Mais le château n’est pas le sien, il appartient à lui. Non, pas au Prince Charmant, mais à la Bête. Si bête que tous l’appellent seulement Bête, où l'appelleraient si quelqu'un lui rendait visite. Il n’est pas méchant, incivile, impoli, stupide, il est seulement… Bête. Et comme toutes les bêtes, il fait peur. Il fait peur comme le bois, comme les ombres imbriquées sur le sol et les châteaux inconnus. Comme l’amour fait peur.    

 

 

"Dans son dos un monstre apparût, qui était moitié homme, moitié animal, et il la regardait avec des yeux flamboyants."

Prochainement

aprile 2021

Nessun evento

Artistes & équipe créative

TexteMarco Zoppello
ProductionStivalaccio Teatro - Année de production2016
InterprétationSara Allevi OU Eleonora MarchioriGiulio Canestrelli et Matteo Pozzobon
MusiqueFriedrich Micio - Réalisation des figures: Ariela Maggi
CostumesAntonia Munaretti - Scénographie:  Alberto Nonnato 

Lumières: Matteo Pozzobon
Affiche: Chiara Baglioni
Mise en scèneMarco Zoppello

Avec le partenariat deOpera Estate Festival Veneto, NataTeatro et la Fondazione Teatro Civico di Schio

Reviews